Description du projet

Le Shadok, fabrique du numérique, ouvrira ses portes dans l’entrepôt Seegmuller sur la Presqu’île Malraux en mars 2015. Plateforme d’expérimentation de tous les projets liés aux usages des nouvelles technologies, il sera largement ouvert au grand public, aux artistes, aux étudiants, chercheurs, acteurs du monde économique et habitants de la métropole.
Le Shadok est une fabrique collaborative, au croisement d’enjeux culturels, économiques et sociaux, associant les experts, les usagers et le grand public dans une même démarche d’innovation ouverte : libre, participative et transversale. Inventer, faire et partager sont les trois mots d’ordre de ce nouveau lieu dédié à l’imagination et à l’innovation croisée, sans oublier l’enjeu urbain, démocratique et citoyen. Le Shadok est un projet culturel à part entière, dans une acception de la notion de culture ouverte sur les mutations de la technologie et de ses usages. Il est aussi un agent de transformation économique, avec un rôle précis à jouer dans l’articulation entre créativité et innovation. La création du Shadok est l’une des actions phare de la feuille de route Strasbourg Eco 2020 (entreprises créatives et stratégie de développement de l’économie numérique). Le Shadok sera également le lieu totem candidat pour la Ville de Strasbourg dans le cadre de la French Tech Alsace.